léa20

“J’avais très peur de parler en public

Je tenais à vous dire que mon oral s’est très bien passé. Je suis tellement fière de moi (et ce n’est pas souvent que je trouve du positif à dire de moi!) Lors de ces 1h30 d’oral j’ai pu m’exprimer devant mon groupe TD sans rougir, en parlant lentement (alors que d’habitude j’ai tendance à parler très vite avec le stress) en osant poser des questions au public … vraiment, je me suis surprise moi même. Ce soir je me sens pousser des ailes, peut-être suis-je sur le bon chemin pour reprendre petit à petit confiance en moi. Je l’espère ! Ce qui est sûr c’est que je vais tout faire pour entretenir cette énergie positive qui, aujourd’hui, m’a poussé à faire quelque chose dont, il y a quelques semaines, je me sentais incapable ! Un grand merci à vous !!!

Léa L, 20 ans

1 séance NERTI

“ma mère m’a dit que j’étais folle”

“la thérapie de l’amour et de la responsabilité”

Isabelle

vd56

“je dois la laisser partir”

C’est mon osthéopathe qui m’a conseillé de prendre contact avec Edwige et d’envisager une sophro-analyse. Je l’avais consulté pour soulager des douleurs aux épaules qui sont le siège de grandes tensions. Les ligaments au niveau de la coiffe des épaules sont usés, rompus à  65% environ, Il s’agissait donc pour moi d’être plus sereine pour envisager la suite : une probable opération.
Par ailleurs j’éprouvais aussi une tristesse intérieure et un manque de confiance en moi.
Après quelques mois de réflexion, je décide de me soigner, de soigner l’enfant que j’étais quand j’avais 11 ans, lors du décès de ma mère… L’expression qui a fait mouche : « je dois la laisser partir ». 
Sans doute que, quelque part, l’âme de ma mère avait le même souhait… nous avons pu échanger une dernière fois, nous dire au revoir.
Le souvenir de ce moment est un immense bonheur, une pierre angulaire sur laquelle je me suis reconstruite.
Je me suis aussi approprié quelques outils de la sophrologie auxquels je fais appel, au besoin, pour me détendre et faire très significativement diminuer les tensions dans mes épaules.
Tout cela étant , je suis maintenant plus sereine pour aborder les probables opérations dans de meilleures conditions,
Et aussi, je me sens plus légitime, plus sûre de moi et de ce que je peux apporter aux autres.
 

V.D., 56 ans, professeur pré-retraitée, mère de famille

10 séances de sophro-analyse

“de réels changements”

Depuis le travail que nous avons fait ensemble, je ressens de réels changements dans ma manière de vivre les choses : plus de légèreté, plus de rires  Moins d’angoisses et des choix que j’assume plus. Plus de recul sur mes émotions et une meilleure compréhension de celles ci.

 J’ai l’impression de mieux me connaitre, et d’être plus “bienveillante” avec moi même.  Je garde en tête que les séances ont été un peu écourtées par mon départ à l’étranger. Dans tous les cas, c’est une méthode qui me parait très pertinente et que je conseille et conseillerai à mes proches.

Je te remercie donc chaleureusement de m’avoir permis de gagner en qualité de vie, en sérénité et en paix intérieure. Ainsi que de m’avoir fait découvrir la sophro-analyse, méthode qui réussit le pari de reconnecter le corps, l’esprit et l’âme.

stéphanie, 28 ans

8 séances de sophro-analyse
stéphanie28

“J’étais impacté par le regard des autres”

“j’ai non seulement changé ma vie mais aussi ma manière de travailler”

Erwann

” j’ai retrouvé l’envie de vivre “

Plombée par un gros mal-être qui me suivait depuis mon enfance et me provoquait d’énormes crises d’angoisse et/ou de nerfs quasi quotidiennes, j’ai longtemps cherché à m’en défaire avec le soutien de divers psys/thérapeutes. Si cela m’a permis de cerner le problème, il restait toujours présent et me gâchait la vie sur presque tous les plans (privé, social et professionnel). Je pensais être arrivée au bout de ma vie tant il me paraissait impossible d’exister malgré tout mes efforts. Sur le point d’aller en clinique psy afin d’épargner un peu mon entourage, on m’a conseillé de faire au moins une séance de constellations familiales avec Edwige avant l’internement. Ce que j’ai fait, ne voulant pas passer à côté d’une dernière chance…

charlotte27

Je savais déjà sur quoi aller porter cette séance, car j’en avais déjà parlé avec bon nombre de psys auparavant, et j’appréhendais un peu parce que c’était un sujet vraiment douloureux que je n’avais pas forcément envie d’aborder de nouveau tant il était prenant moralement et énergétiquement. Je craignais de ressortir de la séance un peu plus meurtrie et démoralisée. C’est l’inverse exact qui s’est produit. Grâce à cette séance, je suis parvenue à décaler un peu mon point de vue sur mon histoire passée et à exprimer ce qui me blessait véritablement. Je suis ressortie lessivée mais soulagée, un peu comme Karaba la sorcière (de Kirikou ^^) une fois qu’on lui enlève l’épine qu’elle a fichée dans le dos et qui la fait souffrir. Je me sentais libérée d’un poids énorme.

Le soir même de cette séance, mon compagnon me confiait qu’il me trouvait transfigurée. Venant de sa part, lui qui avait tant souffert de mes crises, c’était un signe d’espoir très fort qu’il voit aussi vite les résultats. L’internement en clinique psy n’a pas eu lieu. 

Une deuxième séance de constellation familiale est venue compléter la première, et j’ai également fais une sophro-analyse qui a rapidement, elle aussi, montré ses résultats. Des résultats très concrets puisque les crises d’angoisse/nerfs se sont envolées et ne me pourrissent plus la vie. Je suis beaucoup plus sereine et l’envie de mourir ne m’envahit plus à la moindre complication.

J’ai au contraire retrouvé l’envie de vivre et peut remercier Edwige pour son accompagnement et son excellent travail.

Charlotte, 27 ans

2 séances de constellations familiales, 12 séances de sophro-analyse

 

“c’est reposant de ne plus se prendre la tête du tout !”

Christelle

“je me sens plus zen et confiante”

Edwige est une personne très professionnelle et très à l’écoute qui m’a permis d’y voir plus clair et de comprendre mes difficultés de mon parcours d’enfant à ma vie actuelle. Elle m’a permis de prendre plus d’assurance et de recul face aux situations difficiles de la vie en tout genre tout en instaurant du respect et de la bienveillance à mon égard. Grâce à cette thérapie qui m’a parue éprouvante au début des séances, j’ai pu me libérer petit à petit sans gêne de tout ce stress, ces angoisses, ces doutes, cette culpabilité et ce grand manque de confiance en moi qui m’handicapait, m’enfermait dans ma bulle, m’empêchant d’avancer plus sereinement dans ma vie. Je me sens désormais plus “zen” et plus confiante.

Nathalie, 44 ans

11 séances de sophro-analyse
nathalie44
dg

“ma fille de 7 ans se sent désormais décontractée”

Je suis la maman d’une petite fille de 7 ans qui a présenté certains “troubles du comportement” dont des peurs et du mutisme sélectif. La thérapie engagée avec Edwige Machelard sans la présence physique  de ma fille a permis de débloquer des peurs et ma fille se sent désormais suffisamment décontractée pour engager la parole à tout le monde. Cette thérapie brève m’a permis également de travailler sur mon histoire familiale et m’a soulagée par la même occasion. Elle a révélé l’importance du lien parent-enfant.

D.G.

1 séance de constellations familiales

“je me suis pardonnée”

Je venais pour travailler sur un auto-sabotage qui était récurrent dans ma vie et cette séance à pointé le doigt sur un autre problème que je pensais résolu mais finalement, je n’arrivais pas à me le pardonner du fait que je ne me l’avouais pas : un IVG. Après la séance, je suis passée par toutes sortes d’émotions, mais je dois avouer que cela m’a fait du bien de prendre conscience et pouvoir mettre des mots sur ce qui n’allait pas.

Aujourd’hui, je vis mieux et accepte mieux cette situation (je me suis pardonnée). Merci beaucoup Edwige et à bientôt pour d’autres problématiques.

Marie, 33 ans

1 séance de constellations familiales
marie33

“de gros problèmes de communication avec mon fils”

“plus de joie et de partage
avec mon fils”

Jean-Marc

” Cette thérapie a été une libération”

Cette thérapie a été une libération de tous les noeuds qui étaient à l’intérieur de moi. Ca m’a permis d’ouvrir et d’accepter.

Pour accepter le présent, il fallait déjà que j’accepte ce qui c’était passé. Même si ça a été dur pour moi de venir en séance, car j’avais une certaine angoisse de ce que je pouvais trouver, chaque fois c’est un palier. Mon regard sur les autres a changé, et mon comportement a dû changer aussi car je vois plus de souriresCe qui m’a permis de vivre les mois d’été superbes ! Merci à vous !

J’ai pris conscience que je m’étais laissé formater, pris dans un système qui fait que je me suis oublié, à vouloir toujours penser qu’aux autres.  Pour penser aux autres il faut d’abord penser à soi, et être soi-même pour pouvoir donner. C’est quelque chose que j’ai compris pendant tout l’été.

gilbert50

 En fin de compte ce travail continue après les séances, il y a toujours une continuité. Les amis, et surtout la famille a été agréablement surprise : mon épouse, mes enfants : ça m’a permis de renouer un dialogue sans que je me prenne la tête, c’est à dire sans ramener tout à moi. 

J’ai été pas mal dans l’auto-destruction, à travers l’alcool qui permet de s’auto-détruire et de ne plus rien voir surtout. N’arrivant pas à être, j’ai voulu paraître, mais je n’arrivais plus à paraître parce qu’en fin de compte c’était pas moi… Je croyais que l’alcool allait me donner la force ou la puissance de paraître ou d’être…

Aujourd’hui quand mes amis viennent, ils boivent, mais moi j’ai ma petite bouteille d’eau gazeuse, et puis maintenant tout le monde sait, donc ça paraît normal, je rentre dans une normalité sociale que j’avais perdue. Maintenant les gens me voient tel que je suis, ils me prennent comme je suis, s’ils trouvent que je fais l’enfant des fois, c’est tant pis. Et comme ils reviennent, je me dis que ça va ! (rires) …  et puis ce que j’aime maintenant c’est que je ne fais plus de plan sur le futur. Je vis plus dans le moment présent. Et c’est merveilleux.

Avant je vivais le changement dans la souffrance… avec une sensation de ne pas voir le bout du tunnel. Depuis le travail sur ma naissance, je ne suis même plus dans un tunnel ! C’est à cette séance que j’ai eu le sacré déclic pour beaucoup de choses.

Je croyais avoir peur des femmes, ce qui me mettait dans une soumission. Maintenant ce n’est plus le cas. Pour moi la vie c’était une lutte, ça me pompait énormément. Maintenant c’est beaucoup plus serein.

Après une séance sur le bazar, je me suis surpris à ranger plein de choses sans le faire exprès, à remettre en place des choses, à nettoyer si un truc était sale, à classer mon courrier quand il arrive, je fais les factures tout de suite.

Gilbert, 50 ans

15 séances de sophro-analyse

” j’étais dépressive sans le savoir “

” fondamentalement, je suis heureuse “

Edwige

” ce travail que je compare à un coaching.”

Le travail que nous avons mené ensemble sur une année environ, soit une vingtaine de séances m’a permis de me sentir plus légère et sereine. J’ai particulièrement apprécié le format des séances et leur agencement. Grâce aux questionnements sur mes objectifs en début de parcours et une séance sur celle que je voudrais être, j’ai compris qu’il y aurait un fil conducteur dans ce travail que je compare à un coachingEn effet, le coaching débute de la même façon, puis se poursuit avec des séances qui se suivent,   bien rythmées et organisées dans une certaine logique et enfin, un bilan de fin de coaching. 

Avec Edwige, à chaque séance, une petite discussion permet d’ouvrir le sujet du moment, toujours remis en perspective avec l’objectif, puis la séance en mode sophronique débute et se termine toujours par un ancrage.

lydie44

 C’est très concret et opérationnel. La séance finale permet de faire un bilan sur le cheminement. 
Mon objectif était assez global : me sentir bien et gérer le plus simplement possible ma vie. Je souhaitais en particulier réussir à bien vivre une relation de couple naissante.

Depuis la fin d’année dernière, je suis amenée à côtoyer très fréquemment mes parents et ce travail me permet de bien vivre cette situation. Je me sens plus juste avec mes parents, plus libre de vivre cette relation qui, auparavant, était compliquée par du ressentiment, des attentes, etc.
Avec mes enfants, ce travail m’a aidé à ne pas culpabiliser. A donner à chacun ses responsabilités. Dans ma relation affective, ce travail m’aide à prendre du recul. Je me sens stable dans mes besoins et attentive à ceux de mon compagnon à qui je laisse la responsabilité de ses réactions.

Je recommande vivement ce travail de thérapie à toute personne prête à remettre en question des modes de fonctionnements inadéquats. La façon qu’a Edwige de guider les séances est très fiable, à la fois rassurante et déterminée lorsqu’il faut franchir un cap difficile. Vous pouvez lui faire confiance !

Lydie, 44 ans, mère de 3 enfants

20 séances de sophro-analyse
pierre76

” je me pose moins de questions “

Dans l’ensemble cette thérapie m’a permis de mieux comprendre les choses.

Certains problèmes que je voulais régler n’ont pas évolué, et d’autres ont nettement évolué, je dirais que je suis à peu près arrivé à la moitié de mes objectifs : moins de tristesse et de culpabilité, je suis plus à l’aise pour m’exprimer, je sens plus de légèreté, plus de joie, j’ai plus confiance en moi et je me pose moins de questions dans ma tête.

Pierre, 76 ans

9 séances de sophro-analyse (soit à mi-parcours)